مستغانم كوم
هذه الرسالة تفيد بأنك غير مسجل
ويسعدنا كثيرا انضمامك لنا..
مستغانم كوم
هل تريد التفاعل مع هذه المساهمة؟ كل ما عليك هو إنشاء حساب جديد ببضع خطوات أو تسجيل الدخول للمتابعة.

اذهب الى الأسفل
yasmine27
yasmine27
عضو خبير
عضو خبير
عدد الرسائل : 785
الأوسمة : LA MER MEDITERRANEE Mod
البلد : LA MER MEDITERRANEE Male_a11
نقاط : 1706
السٌّمعَة : 4
تاريخ التسجيل : 09/03/2010

LA MER MEDITERRANEE Empty LA MER MEDITERRANEE

في الثلاثاء 08 يونيو 2010, 23:01
LA MER MEDITERRANEE
qu'est-ce
que la Méditerranée ? Mille choses à la fois. Non pas un paysage,

mais
d'innombrables paysages. Non pas une mer, mais une succession de mers.

Non
pas une civilisation, mais des civilisations entassées, les unes sur les
autres.

Voyager
en Méditerranée, c'est trouver le monde romain au Liban, la préhistoire en

Sardaigne,
les villes grecque-en Sicile, la présence Arabe en Espagne, l'Islam turc en

Yougoslavie.
C'est plonger au plus profond des siècles, jusqu'aux constructions

mégalithiques
de Malte ou jusqu'aux pyramides d'Egypte. C'est renconter de très

vieilles
choses, encore vivantes, qui côtoient l'ultramoderne : à côté de Venise,

faussement
immobile, l'agglomération industrielle de Mestre, à côté de la barque du

pêcheur,
qui est encore celle d'Ulysse, le chalutier dévastateur des fonds marins ou

les
énormes pétroliers. C'est tout à la fois s'immerger dans l'archaïsme de mondes

insulaires
et s'étonner devant l'extrême jeunesse de très vielles villes, ouvertes à tous

les
vents de la culture et du profit, et qui, depuis des siècle, surveillent et
mangent la

mer.
Tout
cela parce que la Méditerranée est un très vieux carrefour. Depuis des

millénaires
tout a conflué vers elle, brouillant, enrichissant son histoire : homme,

bêtes
de charges, voitures, marchandises, navires, idées, religions, arts de vivre.
Et

même
les plantes. Vous les croyez méditerranéens. Or, à l'exception de l'olivier, de

la
vigne et du blé - des autochtones très tôt en place - elles sont presque toutes
nées

loin
de la mer. Si Hérodote, le père de l'histoire, qui a vécu au 5e siècle avant
notre

ère,
revenait mêlé aux touristes d'aujourd'hui, il irait de surprise en surprise. Je

l'imagine,
écrit Lucien Febre, " refaisant aujourd'hui le tour de la Méditerranée

orientale.
Que d'étonnement ! Ces fruits d'or dans ces arbustes vert sombre, orangers,

citronniers,
mandariniers, mais il n'a pas le souvenir d'en avoir vus de son vivant.

Parbleu
! Ce sont des extrême-orientaux, véhiculés par les Arabes. Ces plantes

bizarres
aux silhouettes insolites; piquants, hampes fleuries, noms étrangers, cactus,

agaves,
aloès, figuiers de Barbarie - mais il n'en vit jamais de son vivant. Parbleu !

Ce
sont des américains. Ces grands arbres au feuillage pâle qui, cependant,
portent

un
nom grec, eucalyptus : oncques n'en a contemplé de pareils . . . Parbleu ! Ce
sont

des
Australiens. Et le cyprès, jamais non plus, ce sont des Persans. Tout ceci pour
le

décor.
Mais, quant au moindre repas, que de surprises encore - qu'il s'agisse de la

tomate,
cette péruvienne; de l'aubergine, cette indienne; du piment, ce guyanais; du

maïs,
ce mexicain; du riz, ce bienfait des Arabes, pour ne parler que du haricot, de
la

pomme
de terre, du pêcheur, montagnard chinois devenu iranien, ni du tabac. "

Pourtant,
tout cela est devenu le paysage même de la Méditerranée : " Une Rivière

sans
orangers, une Toscane sans cyprès, des éventaires sans piments . . . Quoi de

plus
inconcevable, aujourd'hui, pour nous ? ".

ecrit par
Fernand
Braudel

Le courrier de l' UNESCO
الرجوع الى أعلى الصفحة
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى